Ceinture

Les salaires des apparatchiks de la Cour des Comptes ont augmenté de 4 % en 2017. Merci Macron ! C’est ce qui ressort d’un audit parlementaire sur lequel les médias, si prompts à relayer le moindre chuchotis de l’Institution, ont été d’une exemplaire discrétion. Mais que fait le président Migaud ? Le socialiste Didier Migaud, en effet, patron du Palais Cambon (tout de même 700 magistrats ou assimilés et 80 millions de budget hors pensions) est pourtant, on le sait, un obsédé de la rigueur, un ayatollah de l’austérité, un intégriste de l’ascetisme . Serait-il le roi de la ceinture...pour les autres. On attend avec impatience son verdict. Car enfin, quand on y pense, c’est dingue le pognon qu’on verse dans cette Cour des comptes, comme dit si bien l’autre.
Gérard Streiff

Productions 2018
" Sous les pavés la rage ", un recueil de nouvelles de 30 auteur.e.s ( à parité) sur 1968, que je pilote, dont mon texte " Le commissaire " (Arcane17) ; " Léa et Luis ", une nouvelle parue dans le journal La Marseillaise (31 mars) et faisant partie d’un recueil (juin) " Marseillaise, encre noire" ; " Sortie de piste ", une nouvelle pour Les Refusés (n°20) ; " Mambo de la pinta ", une nouvelle pour un ouvrage (2019) sur Art Pepper, un projet de Dominique Delahaye.
" Tête de serpent ", un roman jeunesse à venir aux éditions SCUD.

Rappel : " Marchais " aux éditions Arcane 17 ; " Grognards.net " aux éditions Helvetius .

— -

*23 juin, café littéraire, Médiathèque de Ste Geneviève des bois, rencontre avec l’auteur Bertrand Puard

*4 juillet, AG du Festival polar de Cognac

*19/23 juillet, Salon d’Argentat (Laurent Gervereau)



Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire