Malakoff 2

Atelier Abbaye Septembre 2015
Collège Notre Dame Malakoff

LE SECRET DE M. COINCE

Classe de 6è3

CHAPITRE UN

Ce qu’ils découvrirent leur fit peur. Lucas et Maelis étaient en cours de sport. Monsieur Florian, le prof de gym, avait dit qu’il allait chercher les plots pour le foot. Il était parti mais n’était plus revenu.
Au bout d’un moment, Lucas, Maelis et toute la classe se mirent à le chercher. Ils sont même aller voir la CPE, tous les professeurs, le directeur. Ils cherchèrent dans tout l’établissement, dans les moindres recoins.

Un moment, ils entendirent parler Madame Pain d’Avoine et Mme Taboulakha. S’agissait-il d’un plan diabolique ? Ça parlait de pistolet, de ballons, de lac de l’abbaye. Ça leur fit bizarre. Des ballons ? Ça n’avait aucun rapport avec un plan diabolique. Les deux jeunes gens se retrouvèrent dans leur cabane secrète, construite il y a trois ans déjà. Ils échangèrent leurs opinions. En fait, les deux profs préparaient la fête de fin d’année. C’était une fausse piste.

Une nuit passa. Lucas fit des cauchemars. Il était dans une bande d’enfants qui faisaient n’importe quoi. Il trouvait le prof disparu dans une baignoire, croqué par un pitbull ! Il appelait la police mais le policier de service était malade, il ne pouvait pas venir. Lucas, avec sa bande, devait tout faire, trouver des gants, une blouse, une loupe, des gadgets comme une montre rétroviseur, pour mener l’enquête. Il fallait qu’il cherche des empreintes, du sang.
La même nuit, Lucas rêva aussi de chiens sauvages, une centaine de chiens sauvages perdus dans le brouillard.
Heureusement il se réveilla.

ICONO N°1

L’enquête continuait car Lucas et Maelis avaient trouvé, près de la salle de sport, des empreintes de pas, des traces profondes de chaussures avec des semelles à rayures. Ils eurent l’idée de faire le tour des magasins de chaussures de la ville. Ils trouvèrent exactement les chaussures qu’ils cherchaient. Ils demandèrent au caissier quel client venait d’acheter ce genre de chaussures. Le caissier ne répondit pas. Un autre caissier ne répondit pas non plus.
Soudain ils virent une ombre se sauver. Ils se lancèrent à sa poursuite. Dans sa fuite, l’ombre perdit une de ses chaussures. C’était la même série que celle de l’empreinte.

Sur la route du collège, Lucas dit à Maelis que plus tard, il aimerait bien être chasseur de fantômes. Ou de vampires. Ceux à peau blanche, longues dents, yeux rouges, bref la tenue de vampire classique.

Il s’aperçurent qu’ils étaient en retard. Et déjà ils entendaient les pas lourds du professeur principal qui approchaient, M. Canterfoulity.
- C’est la fin, on est en retard, mince ! cria Lucas.
- Oh non, répondit Maelis.
Mais ils arrivèrent à se mettre dans les rangs juste à temps.
- Bonjour !
- Bonjour les enfants ! dit M. Canterfoulity.
- On n’a rien raté.
- Venez, dit le principal, en montrant la classe du doigt.

Sur le chemin, Maelis demanda à son ami :
- Et si c’était un professeur qui avait enlevé le prof de sport ?
- Mais avec qui M. Florian peut-il avoir des problèmes ?
- Ça pourrait être Mme Sylvie ou non, non, Mme Lerocia ou non, M. Coince.
- Si tu n’arrives pas à choisir entre eux, on va interroger les trois ? On verra s’ils ont un alibi.
Mme Sylvie et Mme Lerocia avaient un alibi. Mais pas M. Coince.
CHAPITRE DEUX

Que cachait M. Coince ? Il cachait beaucoup de choses en vérité, M. Coince.
Lucas et Maelis allèrent visiter sa maison, ils allèrent l’« infiltrer » dit Maelis. Ils ont fouillé les tiroirs, les placards, sa chambre ; ils ont trouvé toute une série de photos dont une de M. Florian. Ils remarquèrent aussi des cordes, du scotch épais, toutes choses qui aurait pu servir à un enlèvement, à ligoter quelqu’un.

ICONO N°2

Ensuite ils allèrent l’interroger, et lui posèrent toutes leurs questions. Ils notèrent qu’il était très mystérieux et remarquèrent, par exemple, que M. Coince avait été marié à…Mme Lérocia. Mais ils avaient divorcé. M. Coince voudrait bien récupérer sa bien aimée mais il y a un problème : elle s’était remariée. Il paraît qu’il voulait se venger.

Ensuite ils ont vu que M. Coince avait un frère, recherché depuis dix ans. On racontait que ce frère avait agressé un autre prof, M. Cultiro, prof de techno, absent en ce moment du collège. Kidnappé ? Le directeur leur donna l’adresse de ce prof ; ils allèrent vérifier mais M. Cultiro était chez lui. Simple accident domestique au genou. Fausse piste, donc.

La nuit suivante, Maelis fit des cauchemars. Elle voyait M.Coince avec ses complices, Mélissa et M. Méduclode, le prof d’anglais, en train d’attacher Florian de la tête aux pieds. Elle prit alors des photos de la scène mais au réveil, tout cela avait disparu, bien sûr.

Plus tard, ils apprirent que M. Coince était très lié à un ancien élève de l’école, M. Boule. Cet homme, qui avait raté sa vie, pensait que c’était de la faute des professeurs, et du collège. Il faut dire que M. Boule avait insulté tous les professeurs et avait été renvoyé, dans le courant de sa troisième, pour avoir tué le chat du directeur. M. Boule, lui, disait que tout cela était faux. On savait qu’il voulait se venger, qu’il avait prévu de kidnapper un prof, de le mettre dans le coffre de sa voiture, endormi au gaz toxique. Certes il avait aussi prévu de le libérer ensuite, car il comptait lui effacer la mémoire.

ICONO N°3

Et puis M. Coince avait enfin un autre secret. M. Coince faisait de la danse classique. Mais il ne voulait pas que ça se sache. Les jeunes gens le surprirent en tenue de danse classique.
- C’est quoi ça ? s’étonna Lucas.
- Ouaaaaouh ! réagit Maelis.
- M. Coince, c’est pour ça que vous êtes si distant ?
- Enfin, c’est rien de prendre des cours de, de ……Ha, ha, ha, rit Maelis.
- Ha, ha, ha ! Les jeunes gens riaient.
- De danse !ajouta enfin Lucas.
- Ne vous moquez pas, dit ce dernier. Je… Au revoir.
Et M. Coince partit. Avec tous ses secrets.

Chapitre 3
Où l’on retrouve enfin M. Florian

Lucas et Maelis continuèrent leur enquête sur M.Coince.
Ils lui demandèrent par exemple :
- Que faisiez vous le jour du crime, le jour de l’enlèvement ?
- Heu, heu, j’étais avec Mme Lerocia.
- Pouvons nous voir votre emploi du temps ?
- Oui, oui, pourquoi ?
- Non, non, comme ça.
- Vous n’étiez pas en cours à cette heure là ?
- J’étais, heu, heu, chez mon boulanger préféré pour acheter du pain.
- D’accord.
Selon Maelis, Coince avait kidnappé Florian par jalousie. Florian était beau, lui était moche ; il était populaire, Coince ne l’était pas.

Le soir arrivait ; ils dormirent. Lucas fit un cauchemar : il voyait un jeune garçon, archer, entrer dans sa chambre en cassant la fenêtre ; déguisé, il se présentait comme le héros des enfants, celui qui allait sauver tout le monde ; il avouait qu’il était le jumeau éloigné de Lucas ! Et il annonçait que M.Florian, paralysé, était dans un fauteuil roulant.

Le lendemain, Lucas oublia vite ce rêve et alla dire à Maélis sa nouvelle idée :
- Et si M Florian n’avait pas été capturé ?
- Quoi ? quoi ?
- Oui, si M.Florian était en fait parti tout seul…
- Mais pourquoi ?
- Parce qu’il était sensible, fatigué de ses élèves, prêt à démissionner…

Maelis n’y croyait pas. Elle avait une autre piste. Pour elle, M.Florian était un agent secret ; sa mission était d’arrêter M. Boule. Elle pensait même qu’il était en ce moment dans la « maison perdue », 3 rue Mantonnière.
- Quelle drôle d’idée ?! répondit Lucas. Je n’y crois pas.

ICONO 4

C’est alors qu’ils apprirent qu’on avait vu M.Florian à l’aéroport. Il courait un bruit incroyable : MM.Boule et Méduclode auraient enlevé M.Florian pour lui offrir des vacances !!
« C’est vrai qu’il rêvait d’aller à Hawaï » dit Maelis.
Avec le directeur, ils filèrent à l’aéroport. Là, ils trouvèrent M.Florian et sa femme. Quelle stratégie adopter pour leur parler ? M.Florian fit tomber sa carte d’identité, il ne pouvait plus embarquer. Lucas récupéra sa carte, la lui redonna. Les deux élèves comprirent que M.Florian était très énervé par leurs comportements au collège ; ils promirent de ne plus recommencer.
M.Florian promit, lui, de revenir au collège. Mais en attendant, lui et sa femme allaient visiter Panama, l’Iran, la Guyane, la Martinique.
Plus tard, Lucas et Maelis virent l’avion disparaître dans la brume blanche d’un nuage.

FIN



Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire