8 juin

Oser

Donald Trump, vendredi dernier, a convoqué dare-dare une conférence de presse où il tint ces propos : « George (Floyd) nous regarde d’en haut et dit que c’est une grande chose qui se passe pour notre pays ». Et ce serait quoi la grande chose en question ? C’est l’annonce que le taux de chômage américain passerait de 14% à 13% ! Que Trump surjoue une pseudo-embellie pour tenter de sauver son règne, on dira que c’est de la communication. Mais qu’il ose faire parler Georges Floyd après l’avoir étouffé, qu’il ose mettre dans sa bouche autre chose que son « je ne peux plus respirer ! », comment appeler cela ? On pense à Michel Audiard qui assurait que « les cons, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ».

Gérard Streiff


Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire