13 août

Peu disposée à faire des sacrifices

Une enquête Viavoice/HEC de fin juillet montre assez bien l’état de l’opinion et des salariés. L’enjeu majeur semble être celui de l’emploi. 84 % des sondés pensent que les entreprises vont licencier et le chômage augmenter. Mais les « accords de compétitivité » mitonnés par le pouvoir (et les patrons) « ne fait pas l’unanimité ». Une large partie de l’opinion s’oppose « à un dispositif auquel peuvent faire appel des entreprises qui ne traversent pas de difficultés liées à la conjoncture actuelle. C’est l’illustration d’une méfiance encore réelle envers la volonté des entreprises à jouer le jeu » semble regretter Viavoice. « Les Français ne sont pas prêts à faire personnellement de grands sacrifices » continue l’enquête. Peu sont prêts à renoncer à leurs jours de RTT, peu feraient « une croix sur leurs augmentations de salaires » et pas question d’abandonner les 35 heures. Des informations utiles en cette veille de rentrée sociale.

Gérard Streiff


Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire