Odeur

Mardi 29 juin, pendant que tout le monde commentait les résultats du dernier scrutin, Macron, lui, avait des préoccupations autrement sérieuses. Il inaugurait les nouveaux locaux parisiens de la banque américaine Morgan. Véridique. Morgan : sans remonter à l’esclavage ( le nombre d’esclaves servaient alors de garanties pour ses prêts…), le nom de cette banque a plus ou moins été associé à tous les grands scandales financiers de ces dernières années, Lehman Brothers, affaire Madoff, tromperie liée à l’immobilier, plainte d’Allstate ou de l’État du Massachusetts, crise des subprimes, rémunérations délirantes de l’état-major, etc. Or le Président est venu saluer cet établissement : « Merci, dit-il. Vous mettez votre argent ici, c’est la meilleure preuve d’amour ». Comme on dit dans les écoles de commerce, l’argent n’a pas d’odeur.

Gérard Streiff

*28/29 août, Université d’été du PCF, Aix-en-Provence
*5/9, vide-grenier à Ivry avec Livres en lutte
*10/12 septembre, Fête de l’Huma ; débat sur "Abécédaire amoureux du communisme"

Premier écho d’un livre à paraître fin août :
https://www.babelio.com/livres/Streiff-Le-puzzle-Kanapa/1330980

Autres sorties 2021 :
La bio de Marie-Claude Vaillant-Couturier intitulée "Marivo" aux éditions Ampelos.
Parution de l’ouvrage collectif "Nouvelles Buissonnières. Arthur Rimbaud à Douai" aux éditions NordAvril (avec ma nouvelle "La lettre manquante").
"Octobre à Paris", le cinquième tome des enquêtes de Chloé Bourgeade ( La déviation).

Coordination du numéro de Cause Commune pour les 150 ans de la Commune de Paris ; participation à un ouvrage piloté par Chantal Montellier sur Razan, le visage de la Palestine ( Arcane 17) ; article pour la revue Les refusés ( automne).

Projet d’ouvrage en 2022 sur l’immeuble Niemeyer de la Place Fabien.
Et une bio de Gabriel Péri.

Rappel (de 2020) :
Mon Abécédaire amoureux du communisme aux éditions du Petit Pavé.

Dans la série "Les enquêtes de Chloé Bourgeade", aux éditions La déviation, on trouve "Le demi frère", "Meurtre sur la Zad", "Napalm d’or" et "September".
A noter aussi :
"Tête de serpent", un roman jeunesse, éditions La déviation

Ainsi que "Général Fabien" dans "Rouge cent", un recueil de nouvelles noires sur le centenaire du PCF (Arcanes 17).



Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire