Laurent Lacorne

Je voudrai te remercier pour ton cadeau mais surtout pour m’avoir donné l’occasion de découvrir un homme dont l’histoire est singulière, dont l’histoire personnelle rejoint, accompagne, structure la grande histoire du PCF. J’avais croisé son nom, au hasard de lectures (probablement à l’université aussi) sans avoir pris le temps d’en savoir plus. Je t’avoue avoir été très intéressé par sa personnalité singulière, par son intelligence et probablement par une capacité à comprendre le monde. Son histoire est (...)


Dominique Vidal

Salut, Gérard !
Chantal me suggère de t’écrire directement pour te faire part de mon sentiment sur ton livre.
J’ai en effet profité d’une semaine de vacances, à Noël, pour rattraper un peu de mon énorme retard de lecture.
Et j’ai notamment lu ton « Kanapa », qui m’a sincèrement beaucoup plu. C’est évidemment très différent de ta thèse. Mais j’ai trouvé cette synthèse passionnante, vivante et profonde. J’y ai retrouvé la personne que j’aimais bien, et découvert un peu de sa vie personnelle dont je ne savais pas (...)


Le matricule

Critique (bonne) de La crise de Jean Kanapa par ? dans le numéro de janvier de la revue Le matricule des anges.


Ouest-France

Critique de Didier Gourin dans "Ouest-France" du 14/01/22 : " Jean Kanapa la tête pensante du parti".


Culture 31

Critique de La crise par Raphaelle dos Santos in Culture 31 (janvier 2022)
La Crise de Jean Kanapa écrit par Raphaëlle Dos Santos 13 janvier 2022 07:11 Pour ceux qui s’en souviennent, Jean Kanapa (1921-1978) figurait le stalinien français, le Jdanov hexagonal, le pourfendeur de « renégats » (il est par exemple l’auteur d’une brochure terrible, Le Traitre et le prolétaire, contre Arthur Koestler et son Zéro et l’infini). On peut regretter que cette image soit celle que la postérité ait retenue de lui, (...)


Kanapa/Laurent Pfaat/Hebdoscope

http://www.hebdoscope.fr/wp/blog/histoire-dun-franc-tireur/


Kanapa/Liberté

Excellente critique de "Le puzzle Kanapa" et de "La crise" dans Liberté du 24 décembre, signée Philippe Allienne


Kanapa/Chapoutot

Cité par Johann Chapoutot (Histoire contemporaine, Sorbonne) in Le Grand Récit. (Introductin à l’histoire de notre temps)
(signalé Burckel 18/12/21)


Kanapa/France Culture

Chronique de Guillaume Erner, le 1er décembre, sur France Culture, consacrée au "Puzzle Kanapa" (7h)


Kanapa/Labalette

Cher camarade,
J’ai lu avec beaucoup d’intérêt ton livre sur Kanapa et relu La dynamique Gorbatchev. Tes deux livres sont empreints de sincérité, d’honnêteté intellectuelle et représentent beaucoup de travail, de recherches. J’apprécie ta volonté d’apporter des informations pertinentes pour aider le lecteur à se faire plus qu’une opinion ou un sentiment, et à nourrir son esprit critique, construire un jugement.
Il est important de se rappeler l’URSS des années 80 et ton chapitre 4 sur la culture est un (...)


Kanapa/Chapoutot

A la lecture du dernier livre de Johann Chapoutot, Le Grand Récit, chapitre intitulé Histoire et espoir. L’eschatologie marxiste, je suis tombé sur l’extrait suivant :
"(..) Ainsi de Jean Kanapa, agrégée de philosophie, ancien élève de Sartre au lycée, qui dut jouer, pendant plus de trente ans, le rôle de Torquemada du PCF, non sans être affecté, notamment lorsqu’il s’est agi de justifier sans ciller des évènements manifestement contraires aux visées d’émancipation sociale et de bonheur humain, comme (...)


Kanapa/Puzzle/Gebuhrer

Olivier Gebuhrer se sent déterminé. 2 h · SUR « LE PUZZLE KANAPA » J’en entendis parler, gamin, chez moi . Mon père se plaignait de sa brutalité. Probablement sa première période. Le temps passa … Les études m’amenérent à Strasbourg … en Septembre 1968 .Je venais d’adhérer au PCF en Juin à Paris . Là , je fis , entre autres, la connaissance de Gerard Streiff dont les éclats de rire étaient et sont légendaires …Nous nous perdîmes de vue un temps , puis nous nous retrouvâmes …Pour celles et ceux qui n’auraient (...)


Le puzzle Kanapa (La déviation)

*Critique de Gael de Santis, L’Humanité, 2 septembre 2021
*Commentaire de Thierry Aury :
Salut Gérard,
simplement pour te dire que j’ai lu d’une traite (comme un roman, mais sa vie est un roman) ton livre sur Jean Kanapa.
Merci pour ce retour sur notre histoire ( avec ses fulgurances et ses petitesses ) qui permet mieux de la comprendre, à travers l’histoire d’un homme singulier ( ou pluriel comme on voudra...).
Au passage, on se dit - mais on ne refera pas l’histoire - que nous avons (...)


Point des ventes/été 2017

Ventes à l’été 2017
749 exemplaires
(pour info : Saulnier, 2008, 136 ex ; Duras, 2004, 131 ex)


Thèse, partie six

SIXIEME PARTIE KANAPA APRES KANAPA
Nous arrivons au terme de notre recherche, en espérant avoir montré la pertinence de l’approche biographique. En l’occurrence, elle nous semble avoir constitué un bon "poste d’observation" pour appréhender l’histoire du communisme français de l’après guerre. C’est que Kanapa se trouve « là où les choses se font ». Ce récit montre que la décision communiste ne se prend ni en Comité central, ni en Bureau Politique, ni même en Secrétariat. Mais dans le petit cercle (...)


Thèse version abrégée, partie5

CINQUIEME PARTIE LE DIRIGEANT
De l’été 1975 à l’été 1978, Jean Kanapa va vivre trois années flamboyantes, incandescentes. Des années qui brillent, des années qui brûlent. Il fait partie du premier cercle du pouvoir et se trouve directement impliqué dans une série de chantiers lourds : la rénovation doctrinale, avec le XXIIe congrès du PCF ; la structuration de ce que l’on va appeler l’eurocommunisme alors que se livre un bras de fer de plus en plus hargneux avec Moscou ; enfin la tentative de (...)


Fonds archives NRI

Gerard Streiff Mai 1998
A l’attention de Mathilde
Fonds d’archives " Nouvelle Revue Internationale"
Il s’agit d’un fonds assez riche, comprenant 55 pièces. Il porte sur la vie de la " Nouvelle Revue Internationale", la NRI, organe théorique international créé à la suite de la confèrence mondiale des PC de 1957. La période couverte, avec des lacunes, porte sur les années 1958-1977. Trois séquences sont plus particulièrement traitées : la création de la (...)


Thèse/Partie 4

Jean Kanapa
LIVRE SECOND
THESE PRESENTEE PAR GERARD STREIFF EN VUE DU DOCTORAT D’HISTOIRE SOUS LA DIRECTION DU PROFESSEUR JEAN-NOEL JEANNENEY
2001
QUATRIEME PARTIE LE CONSEILLER DU PRINCE 1967-1975
La période, qui va du mitan des années soixante à celui de la décennie soixante-dix, est plombée par les événements de mai 1968 et surtout par l’invasion de la Tchécoslovaquie ; elle marque, dans l’itinéraire personnel de Kanapa mais plus (...)


Thèse, sommaire

SOMMAIRE LIVRE PREMIER
INTRODUCTION………………………………………………………………………………………………………
PREMIERE PARTIE L’ENTREE EN POLITIQUE DE SARTRE A STALINE 1921-1948
Chapitre un : Le sartrien (1921-1939)
A) Le milieu familial…………………………………………………………………………………………………………… .. B) Un disciple sartrien……………………………………………………………………………………………………… .. C) Une drôle de guerre………………………………………………………………………………………………………… ..
Chapitre deux : Les années brunes (1940-1944)
A) A Paris sous l’Occupation………………………………………………………………………………………… .. B) En zone (...)


Thèse, Index

INDEX des noms propres ( les chiffres en style normal concernent le tome 1 ; ceux en gras le tome 2)
ACQUAVIVA, Antoine : 370,404 ADAMOV, Arthur : 274 ADLER, Alexandre : 235, 276 ADLER, Laure : 266 AGUHLON, Maurice : 109 ALTHUSSER, Louis : 424, 425, 429, 431, 436, 437, 440-442, 455, 36, 61, 152, 153 ALVAREZ, Santiago : 310 AMADO, Jorge : 133 AMALRIK : 69 AMBLARD : 258 AMENDOLA, (...)


Réumé (thèse) et sommaire

Gérard Streiff
*Résumé de la thèse*
Il s’agit d’une thèse d’Histoire de doctorat, intitulée " Jean Kanapa (1921-1978)", sous la direction de M. Jean-Noël Jeanneney. Elle a été soutenue le 9 février 2001, à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris. Mention Très Honorable, avec félicitations du jury.
Ce dernier était composé de Jean-Jacques Becker ( Président), Jean-Noël Jeanneney (Directeur de thèse), Marc Lazar, Frédérique Matonti (Rapporteur), Jean-François Sirinelli.
Jean Kanapa, journaliste et (...)


Vu par Gérard Noiriel

extraits de « Gérard Noiriel, Dire la vérité au pouvoir : les intellectuels en question » Agone, 2010, collection Elements. Première édition chez Fayard, 2005, sous le titre « Les Fils maudits de la République. L’avenir des intellectuels en France ». Agone, pp 104/107 :
« L’exemple de Jean Kanapa montre que les intellectuels organiques qui n’ont pas exercé de mandat politique ont eux aussi été marginalisés du monde intellectuel en raison de leur allégeance politique. On comprend en lisant la volumineuse (...)


Vu par les lecteurs

Le « Kanapa » vu par ses lecteurs
« ...Un livre méritant...J’ai toujours en mémoire le dernier face-à-face entre Jean Kanapa et l’affreux Lecanuet, son plus ou moins condisciple à Ulm. » Lucile Blanchard, 2007
« Enchanté par votre Kanapa ! » M.Lanchamp, Nice
« La lecture des commentaires m’a replongé bien longtemps en arrière ! Jean Suret-Canale fut mon prof d’histoire-géo en 5e au lycée de Laval ; il avait alors conduit une liste PC aux municipales. Ensuite je l’ai retrouvé quand il était chargé de la fédé (...)


Revue de presse

" Une recherche de haut niveau"
Emmanuel Le Roy Ladurie
Le Figaro Littéraire, 28 mars 2002
" Deux gros volumes, solidement documentés"
Roger Martelli
Regards, mars 2002
" Un travail sidérant"
Denis Fernandez-Recatala
L’Humanité, 19 mars 2002
"A travers le calvaire d’un homme,
Gérard Streiff écrit aussi le drame
du communisme français"
Jack Dion, Le Monde Diplomatique, juillet 2002
"Un travail considérable et exemplaire"
Jean Suret-Canale
La Pensée
"Un ouvrage de bout en bout (...)


Thèse, partie 2

DEUXIEME PARTIE
LES ANNEES "NOUVELLE CRITIQUE" ou LE COMPLEXE DE SUPERIORITE 1948-1958
CHAPITRE UN Le stalinisme, c’est ça
A) Un organe de lutte
L’idée d’éditer une nouvelle revue à la fois théorique et visant un assez large public d’intellectuels, jeunes singulièrement, est dans l’air depuis l’arrivée de Casanova à la direction. Le (...)


Thèse, partie cinq

CINQUIEME PARTIE LE DIRIGEANT
De l’été 1975 à l’été 1978, Jean Kanapa va vivre trois années flamboyantes, incandescentes. Des années qui brillent, des années qui brûlent. Il fait partie du premier cercle du pouvoir et se trouve directement impliqué dans une série de chantiers lourds : la rénovation doctrinale, avec le XXIIe congrès du PCF ; la structuration de ce que l’on va appeler l’eurocommunisme alors que se livre un bras de fer de plus en plus hargneux avec Moscou ; enfin la tentative de (...)


L’Huma Café de Nantes (mai 2012)

" ITINERAIRE D’UN INTELLECTUEL COMMUNISTE : Jean KANAPA"
Personnage énigmatique mais incontournable de l’histoire du PCF de l’après-guerre, honni ou vénéré, diabolisé ou sanctifié durant son existence comme après sa disparition, Jean Kanapa, entré en politique avec Sartre, passe à Staline, dirige La Nouvelle Critique quasiment en maître absolu pendant 10 ans, séjourne à moitié désenchanté à Prague, Moscou et La Havane 10 ans encore, devient collaborateur intime de Waldeck-Rochet puis surtout de Georges (...)


Le Maitron dans L’Huma

Critique du dernier tome du Maitron par l’historien Nicolas Devers-Dreyfus dans les pages livres de l’Humanité du 17 janvier 2012.


Une douzaine d’ouvrages de JK sur Google

http://books.google.co.in/books/about/L_%C3%A9tat_de_si%C3%A8ge.html?id=zrYQAQAAIAAJ


Kanapa in Foreign Affairs, 1977

http://www.foreignaffairs.com/author/jean-kanapa


Vu par L’Humanité, 2004

http://www.humanite.fr/node/339157


Archives Kanapa à Sciences Po

http://chsp.sciences-po.fr/fond-archive/kanapa-jean-streiff-gerard


"Kanapa" vu par ses lecteurs

Le « Kanapa » vu par ses lecteurs
« ...Un livre méritant...J’ai toujours en mémoire le dernier face-à-face entre Jean Kanapa et l’affreux Lecanuet, son plus ou moins condisciple à Ulm. » Lucile Blanchard, 2007
« Enchanté par votre Kanapa ! » M.Lanchamp, Nice
« La lecture des commentaires m’a replongé bien longtemps en arrière ! Jean Suret-Canale fut mon prof d’histoire-géo en 5e au lycée de Laval ; il avait alors conduit une liste PC aux municipales. Ensuite je l’ai retrouvé quand il était chargé de la fédé (...)


"Kanapa" vu par la presse

" Une recherche de haut niveau"
Emmanuel Le Roy Ladurie
Le Figaro Littéraire, 28 mars 2002
" Deux gros volumes, solidement documentés"
Roger Martelli
Regards, mars 2002
" Un travail sidérant"
Denis Fernandez-Recatala
L’Humanité, 19 mars 2002
"A travers le calvaire d’un homme,
Gérard Streiff écrit aussi le drame
du communisme français"
Jack Dion, Le Monde Diplomatique, juillet 2002
"Un travail considérable et exemplaire"
Jean Suret-Canale
La Pensée
"Un ouvrage de bout en bout (...)


Kanapa vu par Roger Hillel

De la part de Roger Hillel, journaliste "Travailleur catalan"
J’ai lu ton ouvrage avidement. J’en ai fait l’acquisition après avoir longuement consulté ton blog, ceci suite à la lecture de plusieurs de tes polars. J’ai retrouvé dans ton texte, le style mordant et ironique que tu affectionnes et qui peut surprendre pour l’écriture d’un ouvrage hautement politique. Pour peu que je me souvienne de tes écrits dans l’Humanité à l’époque où tu as été le correspondant du quotidien à Moscou (1982-1987 ?) et de (...)


Kanapa dans "Le Maitron"

Sortie ( octobre 2011 ) du volume 7 (Ji-Lel) du Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier, mouvement social, LE MAITRON, comportant ma biographie de Jean Kanapa, pp 130-133.
KANAPA Jean Né le 2 décembre 1921 à Ezanville, Seine et Oise ( l’actuel Val d’Oise), mort le 5 septembre 1978 à Paris. Cet agrégé de philosophie, élève de Sartre (1937/1939), adhère au PCF en 1944. Soutenu par Laurent Casanova, il va diriger de 1948 à 1958 la revue La Nouvelle Critique. Il séjourne ensuite une dizaine (...)


Kanapa vu par Gérard Noiriel

Dans son dernier essai, "Dire la vérité au pouvoir. Les intellectuels en question", Agone, octobre 2010, l’historien Gérard Noiriel évoque notamment ma biographie ( "volumineuse") sur Jean Kanapa, apporte d’utiles commentaires sur le cadre familial de ce dernier, ses parents, son engagement et son déchirement entre une position de victime (juif) et de coupable (bourgeois), sur les impasses de l’intellectuel de parti. Cet ouvrage actualiserait " Les fils maudits de la République. L’avenir des (...)


Kanapa vu par Boujut

Lire "L’énigme Kanapa. Le fanatique qu’il faut être" de Michel Boujut, Flammarion, 2004


Kanapa vu par Cabu

dans Charlie Hebdo du 7 septembre 1978


Argenteuil, le rôle de Jean Kanapa, in Aragon et le Comité central d’Argenteuil, Annales de la société des amis de Louis Aragon, n°2, 2000


De Sartre à Staline

Ouvrage aux Editions La Dispute. Correspond aux trois premiers chapitres de la thèse - il s’agit en fait du mémoire de DEA -, publiée ultérieurement sous le titre "Jean Kanapa. Une singulière histoire du PCF. 1921/1978".
Des années de jeunesse de Kanapa (il fut élève et intime de Jean-Paul Sartre) jusqu’en 1947.
http://atheles.org/ladispute/biographies/jeankanapadesartreastaline/index.html


Kanapa et Le Monde Diplomatique

http://www.monde-diplomatique.fr/2002/07/DION/16712
Il est des responsables politiques qui restent dans l’histoire à l’état d’énigme. Jean Kanapa (1921-1978), ancien dirigeant du Parti communiste français (PCF), est de ceux là. Pour certains, l’ancien collaborateur de Waldeck Rochet, puis de Georges Marchais, qui en fit son responsable à la politique extérieure, ne fut qu’un stalinien inféodé à feu l’URSS, un doctrinaire que Jean-Paul Sartre (dont il avait été l’élève) avait traité de « crétin ». C’est (...)


Jean Kanapa (1921/1978)

en deux volumes
Présentation de l’éditeur :
Jean Kanapa (1921-1978), intellectuel et dirigeant communiste, est un personnage emblématique de l’histoire du communisme français de l’après-guerre. Dans son itinéraire, nous pouvons distinguer six étapes ; ses années de formation et son passage de Sartre à Staline ; son expérience, dix ans, à la tête de la revue La Nouvelle Critique, ses séjours à l’Est, près de dix ans encore ; son intimité et sa collaboration avec Waldeck Rochet, puis surtout avec Georges (...)


De l’influence de "Le monument" d’Elsa Triolet sur Jean Kanapa

Article paru en décembre 2001 dans le n°32 de la revue Faites entrer l’infini publiée par la Société des amis de Louis Aragon et Elsa Triolet


Soutenance de thèse

Gérard Streiff
Soutenance de la thèse sur " Jean Kanapa (1921-1978)"
IEP Paris, le 9 février 2001
Discours d’ouverture (résumé)
Cette introduction portait sur trois séries de questions.
1) LA METHODE
Jean-Noël Jeanneney m’a appelé avec une belle constance à une _mise à distance_ avec mon sujet, une double mise à distance : à titre personnel, car j’avais connu l’homme ; à titre citoyen, puisque j’étais en même temps dirigeant communiste. Je me suis efforcé d’en tenir compte. C’est un exercice très (...)


Un article refusé

Article refusé par la revue "Les temps modernes"
Le puzzle Kanapa
« Tout homme est deux hommes, et le plus vrai est l’autre ». Jorge Luis Borge
Gérard Streiff
Docteur de l’IEP de Paris
Intellectuel et dirigeant communiste, Jean Kanapa (1921-1978) est un personnage emblématique de l’histoire du communisme français de l’après guerre. Il est pour beaucoup demeuré l’archétype de l’intellectuel stalinien. Dans Autocritique, Edgar Morin brossa de lui un terrible portrait : « Délégué à l’injure (...)


Jean Kanapa : la formation d’une éminence grise in Ouverture, société, pouvoir, Fayard, 2005

*Jean Kanapa, la formation d’une éminence grise.*
Gérard Streiff, docteur en Histoire, IEP/Paris
Un matin du printemps 1956, deux trentenaires descendent les grands boulevards parisiens ; ils discutent vivement ; l’un s’appelle Arthur Kriegel, notre président de séance ; le second se nomme Jean Kanapa. Ils parlent politique. La discussion tourne autour du 20è congrès du Pcus, du stalinisme, de la répression, des camps.
« Du terrorisme, dit Kriegel, c’est du terrorisme ! On n’est tout de même (...)



Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire