Nouvel Obs/Bonbon

https://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20171212.AFP4195/20-ans-apres-sa-mort-une-exposition-sur-georges-marchais-emblematique-patron-du-pcf.html
https://www.lebonbon.fr/paris/expo/exposition-gratuite-georges-marchais-parti-communiste-paris/


Dépêche AFP

Longue dépêche AFP du 12 décembre (2017), signée Lucile Malandain, intitulée "20 ans après sa mort, une exposition sur Georges Marchais, emblématique patron du PCF".
L’article retrace la bio de GM et signale à plusieurs reprises le livre :"(GM) n’y vient d’ailleurs (au communisme) qu’à 27 ans, après un engagement à la CGT, raconte Gérard Streiff, dans "Marchais" (Arcanes 17)." Ce choix relativement tardif le sert, en définitive, il échappe aux débats internes qui ont pu traverser parfois des militants (...)


Cause Commune4

Rubrique Histoire
Titre : Marchais, sans nostalgie
Auteur : Gérard Streiff
adresse web : http://www.causecommune-larevue.fr/marchais_sans_nostalgie


Mondoloni

Gérard, j’ai bien aimé ton Marchais
Je l’ai trouvé un peu court, certes, car le parcours de l’homme suit l’histoire contemporaine, compliquée, foisonnante, de notre pays. Marchais mérite un "pavé" car homme d’état.
Quand même , au delà de la sociologie politique et du déclin des idéologies ( il a manqué des mecs qui escaladaient le Mur dans l’autre sens !), tu aurais pu essayer d’expliquer pourquoi le PS Mitterrand a pu siphonner le PCF Marchais. Quand même mystérieux, non (...)


Olivier Marchais

Dans la biographie qu’il vient de lui consacrer, Gérard Streiff écrit : « Le succès de Marchais dans les médias, et plus généralement dans la vie publique, ne tient pas seulement au fait qu’il est « une nature » selon l’expression de Charles Fiterman ; il passe la rampe parce qu’il incarne avec force la France populaire ». (…)


France3

https://culturebox.francetvinfo.fr/culture/georges-marchais-de-retour-place-du-colonel-fabien-pour-une-exposition-souvenir-266101


Pierre Laurent

"Mon ami Gérard Streiff vient de publier un livre qui lui est consacré et que vous pourrez vous procurer ici même."
PL lors du vernissage de l’exposition Marchais, 27 novembre 2017


Exposition Fabien

Inauguration 27 novembre de l’exposition Marchais à Fabien ; deux interviews sur le livre : RTL et FR3 Ile de France ; l’ouvrage (et l’auteur) est cité par Olivier Marchais et Pierre Laurent dans leur allocution ; 40 exemplaires vendus.


Gerard Lalot

> Bonjour Gerard
> Un mot pour te remercier très sincèrement d’avoir écrit un livre consacré à Georges Marchais.
> Une sorte de réhabilitation qu’il convient vraiment de construire.
> Certes Georges avait, comme nous tous, des défauts mais il avait de grandes qualités.
> Une bête politique, un militant ouvrier, un combattant de classe. C’est d’ailleurs pour cela qu’il a été traîné dans la boue. À travers l’homme c’est le combat de classe qui les a guidé. Et ils ont gagné
> Merci Gerard et au (...)


Message de Belgique

Bonjour Monsieur Streiff,
Un petit message de Belgique.
J’ai lu -devrais je plutôt dire dévoré- la biographie que vous avez
consacré à Georges Marchais. Je salue la grande qualité de votre travail
ainsi que votre oeuvre de mémoire à l’égard de cette grande figure
politique et populaire.
Merci pour ce moment de vif intérêt et d’émotion que cette lecture a
suscité.
Bodenghien Laurent (...)


Marche du siècle

La marche du siècle de France Inter
https://www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-17-novembre-2017


Marcel Chenal (Ivry)

Tu m’as demandé un petit mot sur ton livre Marchais. De ce que je connais de l’histoire du PCF et de GM, ton livre résume bien l’idée que j’en ai. Je rencontre beaucoup de communistes très durs sur Georges Marchais. Ton livre me raconte le Georges Marchais que j’ai dans la tête. Et dans mon coeur. Je suis très reconnaissant de tous les combats qu’il a menés. Aussi avec les erreurs dont tu parles. Oui, c’est sûr pour moi, c’était un communiste. Je peux te dire que le parti a été tout pour moi. Je suis ce (...)


BOB Injey/Journal Le Patriote

Article Robert Injey du 11 octobre : « Marchais avait un genre qui agaçait certains mais il avait aussi une constance qui permit au PCF de dépasser la dictature du prolétariat, le centralisme démocratique et le marxisme léninisme et de devenir un parti d’aujourd’hui » D’emblée Gérard Streiff pose l’ambition de son livre. Donner à voir une image de Georges Marchais qui dépasse les idées reçues et l’image caricaturale que les « nouveaux chiens de garde » n’ont eu de cesse d’essayer d’imposer.
Ces derniers (...)


André Chassaigne

Cher Gérard, bravo pour ton livre sur Marchais. Sa lecture a été pour moi un vrai plaisir et j’ai beaucoup appris
A.C.


Guy Schmaus

Cher Gérard,
Merci pour ton livre sur Georges MARCHAIS. Il est instructif sur la valeur du dirigeant et sur la qualité de l’homme,et cela fait du bien. Amicalement.
--
Guy Schmaus


J.Y. Lehuede

Bonsoir Gérard
Je suis Jean Yves, tu m’a dédicacé ton livre "Marchais" à la fête de l’huma. Je viens d’en terminer la lecture qui m’a beaucoup intéressé.
J’aimais beaucoup l’homme politique, le personnage qu’il a été et l’homme aussi chaleureux, près des gens, je l’ai vu venir rencontrer les travailleurs des Chantiers de St Nazaire ou je demeure. Il aurait sa place dans le monde d’aujourd’hui et pour moi qui ait pris ma première carte du PCF en 1980 après la fête de l’huma 80, ce que tu produit avec (...)


Cause commune/Marchais

Marchais. Sans nostalgie.
Le 16 novembre prochain marquera le vingtième anniversaire de la mort de Georges marchais. Né en 1920, il fut le premier dirigeant du PCF de 1969 (de fait) à 1994, soit vingt cinq années décisives dans l’histoire de ce parti. Après sa disparition, durant une longue période, on parla assez peu de lui. Normal, diront les historiens qui savent bien que la mémoire a besoin d’un peu de temps pour sédimenter, décanter, trier, comme s’il fallait d’abord passer par une sorte de (...)


Lydie Benoist

Pour info , une critique qui engage a lire ton ouvrage, que j’ai pour ma part apprécié notamment parce qu’il m’a fait réfléchir sur le présent .....
Amicalement ;
Lydie


Jean Hager

Au lendemain de la Fête de l’Huma, je suis rentré à l’hôpital pour une opération de la thyroïde ( tout va bien ). A l’hôpital jusqu’à hier, j’en ai profité pour lire ton livre sur Georges. Ton livre retrace très bien ce qu’a été GM humainement et politiquement. Félicitation à toi.
Pour ce qui me concerne j’ai vécu comme militant la période politique que tu développes dans ton livre. Le hasard de mon activité m’a permis d’avoir quelques contacts (peu certes )mais très enrichissants. Par ex : (...)


Daniel Cirera

Sur le site "La faute à Diderot" ( de Valère Staraselski)
Marchais Daniel Cirera a lu la biographie de Georges Marchais rédigée par Gérard Streiff
Le parti pris est de G. Streiff est assumé. Un livre bref, facile de lecture, dense, couvrant avec et à travers la vie du secrétaire général du PCF - le 2ème après M. Thorez- une période essentielle et charnière de son existence. L’intérêt de la lecture tient au croisement entre son expérience personnelle et le rappel chronologique d’événements pour certains (...)


Fête de l’Humanité

160 exemplaires signés, 320 vendus.


Liberté

Article de Franck Jakubek, Liberté Hebdo, 15 au 21 septembre
"Georges Marchais vu par Gérard Streiff. L’épaisseur d’un personnage Trop de clichés encombrent nos mémoires. Le passé, si vif soit-il, n’est pas forcément le reflet de l’histoire. Il n’est pas tendre avec la mémoire. C’est en quelque sorte à un voyage dans le temps, sans remords ni regrets que nous entraîne Gérard Streiff avec Marchais qui vient d’être édité chez Arcane 17. Enfin si, un rgret, un seul mais majeur. En janvier 1996, Gérard (...)


Humanité Dimanche

Critique Humanité Dimanche ( 7/13 septembre)
« La thèse essentielle de cette courte biographie de celui qui fut secrétaire général du PCF de 1972 à 1994 est celle de l’écart entre l’image et la réalité d’un dirigeant communiste dont le souvenir reste souvent caricatural. Contre d’autres visions de son bilan, Gerard Streiff voit chez Georges Marchais un novateur prisonnier de tendances lourdes internes et externes. Une lecture utile pour qui croit connaître Marchais à travers les images d’Epinal si (...)


L’Humanité

Mardi 5 septembre
Article de Olivier Morin
"Georges Marchais, un communiste à travers le XXe siècle.
Dans la mémoire collective, Georges Marchais tient une place vivace.Mais vingt ans après sa disparition, que connaît-on vraiment de la vie de ce dirigeant majeur du Parti communiste ? Dans cet ouvrage bref,Gérard Streiff reprend un travail entamé en 1996 avec l’ancien secrétaire général du PCF en vue d’écrire une biographie sous forme d’entretiens.Georges Marchais, qui choisira d’interrompre (...)


Université d’été

Lancement de "Marchais" à l’occasion d’un débat à l’Université d’été du PCF le dimanche 27 août (animé par Denis Rondepierre) à la Fac de lettres d’Angers ; 62 exemplaires vendus sur trois jours.


Sortie officielle 25 août

Repéré par Alain Vermeersch dans sa note sur les sorties des livres politiques de septembre/octobre
Marchais. Gérard Streiff. Arcane 17 (25/08/2017)
Il y a vingt ans décédait Georges Marchais. Dirigeant communiste, d’origine ouvrière, il fut un tribun très populaire que les milieux do­minants n’ont pas épargné. Que reste-t-il aujourd’hui de l’image de cet homme dans la mémoire collective ? Cette biographie revisite les grandes étapes de sa vie, l’enfance normande, la jeunesse ouvrière, le séjour en (...)


Site web Humanité

https://www.humanite.fr/georges-marchais-une-biographie-640854
Publicité pour le livre sur le site web de L’Humanité, 23 aout


Michelle Guion

Je viens de recevoir le livre que vous avez écrit concernant mon père
et je tenais à vous en remercier.
bien cordialement
Michelle GUION


Didier Daeninckx

Bonjour Gérard,
Je viens de terminer ton livre consacré à Georges Marchais, et cette lecture m’a replongé dans le souvenir d’une période où je me suis définitivement éloigné du carcan du PCF pour sauvegarder une vision humaine de l’engagement. L’un des moments les plus intenses, pour moi, réside dans l’activisme militant d’une partie de l’appareil communiste français, entre les deux tours de l’élection présidentielle de 1981,et singulièrement en Seine Saint Denis, pour le vote révolutionnaire en faveur de (...)


Chantal Montellier

Vraiment très bien ton “Marchais”... Bravo ! Et merci pour ceux qui liront.
Petite réflexion personnelle : Jouer la carte de la démocratie (bourgeoise forcément bourgeoise) quand on est un parti communiste... on se fait niquer à tous les coups. Et en plus on perd le peuple, les moutons libres pour les loups libres... On voit ce que ça donne ! Ce qu’il reste de peuple est chez Le Pen, et le reste du reste ne s’appelle plus un peuple, mais un grouillement d’ilotes atomisés et décérébrés... Des SIF (...)


Nicole Bonhomme-Marchais

Claudine Bonhomme, fille de GM (juillet 2017)
J’ai bien reçu le Livre de G Streiff
Belle photo , belle maquette bravo(...)
Après je me suis lancé dans une première lecture , passionnante. Et je l’avoue je suis OK avec la démonstration et surtout les conclusions de Gérard . Si tu as l’occasion de le voir tu peux lui dire. Il y a longtemps que je pense que Georges assumait complètement l’histoire du PCF, ses combats , ses victoires, ses erreurs , ses échecs et cela durant toute sa vie de militant. (...)


Michel Lebailly

Michel Lebailly, libraire (La déviation, à Caudebec),20 juillet
> ça y est je l’ai lu !
>>
>> D’abord l’avant-propos, puis la conclusion évidemment, puis tous les
>> chapitres et à nouveau la conclusion. Une conclusion qui se termine par
>> le sens de l’honneur, j’y suis sensible.
>>
>> Etonnant voyage dans un temps pourtant pas si lointain. Depuis, la
>> synthèse Cohn-Bendit et Robert Hue s’est réalisée sous l’aile du nouveau
>> monarque. Qu’en aurait-il pensé ? Ou, pour le dire mieux, c’est à (...)



Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire