Roissy 2014/Pierrerie 1

La maîtresse a disparu

Chapitre 1

Mais où est passée la maîtresse ? Se demandent Tom et Léa. Ils ont posé
la question aux autres maîtresses ; l’une d’elles l’a vue en salle des
maîtres. Les deux enfants vont voir. Mais elle n’y est pas. Ils
interrogent les autres élèves. Chloé dit l’avoir vue en train de
chercher ses clés.

La sonnerie de l’école retentit. Il est 8h52. La directrice appelle la
classe de Mlle L. et annonce une mauvaise nouvelle :

- Les enfants, les enfants, votre maîtresse a disparu !

Alors que quelques élèves semblent contents que la maîtresse ne soit pas
là, car ils peuvent rentrer chez eux, Tom et Léa, qui sont de très bons
amis, se posent plein de questions et ils décident de mener l’enquête.

Léa est brune, grande, calme, gentille aussi . Elle a 10 ans, pèse 38
kilos. Tom est petit, blond, sportif, c’est un amateur de foot. Il aime
jouer à la PS4 (nouvelle console) Fifa 14.

Que faire ? Visiter toutes les classes ? Aller chez la maîtresse, directement ?

Pendant ce temps, Kilian, pourtant le grand perturbateur de la classe,
somnole. Il rêve qu’il est en classe de neige, qu’on les laisse dormir
jusque 13 heure ; résultat : ils ratent une séance de ski.Il imagine Mme 
Sapin qui cherche Mme Disco qui elle même cherche Mme Boule à facettes.
Kilian rêve maintenant qu’il est animateur, qu’il utilise un télécabine,
descend une piste ; puis on lui propose un gaspacho bien chaud. Il se
réveille ; il est tout seul en classe, tous les autres sont partis.

Pendant ce temps là, Tom et Léa continuent leur enquête. Quelqu’un
aurait vue la maîtresse au supemarché ; une autre dit qu’elle serait chez
l’opticien parce qu’elle aurait perdu une lentille au hand ball ; un
autre parle de kidnapping ; une élève assure qu’elle accompagnait son
fils au foot.

- Léa ?

- Oui, Tom.

- Allons voir au foot, ils ont entrainement aujourd’hui.

Ils se rendent au stade ; sur le chemin, ils croisent Kevin qui pleure
parce qu’il a perdu sa copine, Laytouny.

Au stade, personne. Juste le chien du boucher.

Ils se rendent à la ferme d’Ayau ; dans la salle de cinéma, on est en
train de projeter un film. Il paraît que la maitresse était là, serait
allée aux toilettes, n’en serait pas revenue. Mais ça ne donne rien.

Ils vont alors chez la maîtresse. Auncune trace d’elle mais chez elle,
c’est le bazar. Des vêtements sont déchirés, des meubles cassés, de la
nourriture est par terre. Qu’est-ce qui a bien pu se passer ?

C’est alors qu’ils trouvent son portable, le portable de la maîtresse
disparue.

Chapitre 2

Quel est donc le message qu’ils lisent sur le portable ?

Il y a en fait plusieurs messages. Par exemple un message codé qui dit « 
les requins dévorent les baleines ».

- Qu’est-ce que ça veut dire ? demande Léa.

- On avait fait une sortie à l’Aquarium, répond Tom ; il y avait
quelqu’un qui s’appelait Requin.

- Oui, je le connais, en vérité il s’appelle Bénis N’Koulou, il est très
gentil. A mon avis, c’est une fausse piste.

Il y a aussi un message du mari qui dit : « Chérie chérie, n’oublie pas
notre soirée, à tous les deux. Grrrrr ! »

- Je le trouve louche, ce mari, pas toi ? dit Tom.

- Il va souvent dans un bar que je connais, répond la fille ; allons voir.

Ils trouvent en effet le mari assis au bar à côté d’autres hommes louches.

Mais il est trop tard, et plus possible de mener encore l’enquête, les
enfants doivent rentrer chez eux.

Le lendemain matin, ils n’avaient pas école. Ils se retrouvent au parc
de la poste puis retournent au bar, demandent au barman qui étaient ces
gens assis avec M. L. ; il leur répond qu’il ne sait rien. Les enfants
repartent. Et consultent à nouveau le portable de la disparue.

Il y a là d’autres messages qui fixent des rendez-vous à la maîtresse.

Les enfants s’imaginent déjà les pires choses, par exemple qu’ils vont
tomber sur une bombonne de gaz lacrymogène. Ou un kidnappeur inconnu qui
va demander 10 000 euros de rançon !

Ou alors qu’on va leur fixer un rendez-vous au stade de France ; or ils
n’ont pas le droit d’aller jusque là-bas.

Un message semble très intéressant. Il dit simplement : « Rendez-vous au
parc à 10h. Sur le banc du parc, il y aura un paquet » Le numéro d’appel
est masqué.

Tom et Léa se rendent au parc. Le banc est là, la boîte aussi, vide. Les
enfants se demandent ce qu’il pouvait y avoir dedans.

- J’ai déjà vu cette boîte, dit Léa. Sur le bureau de la maîtresse. Il y
avait l’argent pour les sorties au parc de Disney.

Puis au sol, ils trouvent un indice : une bague de fiançailles. Celle de
la maîtresse. Un peu plus loin, une chaussure. Plus loin encore, des
empreintes, qui vont vers le zoo.

Au zoo, la gardienne s’appelle Courtejambe, et elle a vraiment de
courtes jambes.

Les enfants repèrent le gilet de la maîtresse…dans la cage aux lions !

- Qui l’a jeté là ? demande Tom.

- Le voleur peut-être.

Soudain ils entendent démarrer une voiture ; ils sont sûrs que c’est
celle du voleur, ou du kidnappeur. Ils ne réussissent pas à l’arrêter.
Mais ils relèvent le numéro d’immatriculation. Avec ce numéro, ils
découvrent l’adresse, et le numéro de téléphone du propriétaire. Ils
l’appellent, l’autre décroche, ne dit rien.

Mais grâce au GPS, les enfants découvrent que la voiture est dans une
usine désaffectée, à Roissy.

Chapitre 3

Devant l’usine désaffectée se tient Mr Bachir, un voisin de Léa.

« Je sais tout ce qui arrive à Roissy-en-Brie ! » dit toujours ce vieux
monsieur.

Les enfants s’approchent de lui.

- Qu’est-ce que vous faites là, bande de gosses ? Dit-il.

- On cherche quelque chose ! Répondent Tom et Léa.

- Et quoi donc ?

- Notre chien, Boubouski, on l’a perdu.

- Ah, ces gosses, ils oublient toujours leurs affaires.

- Non, en fait, reprend Tom, on va aller à Micromania pour trouver des
pack Fifa...

- Mais pourquoi vous changez de sujet ? S’étonne le vieil homme.

Finalement, les enfants lui demandent ce qui se passe dans cette usine
désaffectée.

- Du trafic, dit-il, un vrai trafic de diamants !

Alors le vieux monsieur racontre qu’il voit passer des hommes masqués,
des voitures, des gens qui ont des rendez-vous et qui se donnent des
enveloppes ( avec beaucoup d’argent ?), des gens qui ont de longues
conversations, qu’il écoute mais ne comprend pas.

- Attention ! Dit-il. Il y a des chiens ; ils dorment. Il ne faut surtout
pas les réveiller. S’ils se réveillent, vous allez vous faire mordre !

Les enfants entrent dans l’usine et tout à coup, les chiens se
réveillent ! Tom et Léa courent. Ils trouvent une issue de secours qui
les conduit sur le toit de l’usine. Puis ils vont pouvoir descendre à
l’aide d’une corde. Léa dit :

- Merci, notre maîtresse de CM1, ça nous a servi à quelque chose d’avoir
fait de l’escalade l’année dernière !

Ils rentrent pour manger, et vont à KFC.

- On va manger du poulet ? Demande Tom.

- Oui, réagit Léa.

Au restaurant, il y a un aquarium, et au fond de l’aquarium, au milieu
des poissons, il y a des clés de voiture ! Mais les enfants n’y font pas
attention.

Puis ils continuent leurs recherches.

Ils croisent le mari de la maîtresse. Quelqu’un l’a appelé et lui a
demandé ...200 000 euros !

« C’est 200 000 euros sinon tu ne reverras plus ta femme ! » aurait dit
l’autre.

Lui s’inquiète, sa femme lui manque, elle manque aussi à ses enfants.

« Et puis comment trouver 200 000 euros ? C’est impossible ! »

Il est allé à la banque mais quand il a ouvert son compte, il n’y avait
plus rien. 0 euros ! On lui avait tout pris.

Plus tard, les enfants voient quelqu’un qui court, le voleur ! Ils lui
courent après, l’arrêtent ; mais c’est Monsieur Gymnastique. Il explique
à Léa et à Tom qu’il fait son footing ! Fausse piste !

Plus tard, devant une maison, une porte se referme soudain, claque. Ils
courent voir. Mais fausse piste encore, c’était le vent.

Un moment, Tom perd son portable ; il demande à Léa de le faire sonner
avec le sien. Elle appelle, il entend une sonnerie, pas très loin ; il
récupère son appareil.

C’est en arrivant devant la bibliothèque, il est 16h15, qu’ils la voient
 : la maîtresse ! Ils se cachent, la suivent, se rapprochent. Mais ils
découvrent alors que ce n’est pas la maîtresse, c’est sa sœur jumelle.
Elle a le même visage mais elle, sur sa joue droite, elle a un grain de
beauté.

Les enfants l’interrogent sur sa sœur, lui demandent si elle veut bien
les aider ; c’est alors que la dame dit :

- Ma sœur, votre maîtresse, elle a un secret !

Chapitre 4

Mais quel était ce secret ?

Léa se dit que la maîtresse avait perdu tout son argent au loto, qu’elle
avait volé le tableau de la Joconde et l’avait revendu 200 000 euros,
juste la copie, pas l’original !

Pour Tom, le secret, c’est plutôt le directeur de l’école, monsieur V.,
celui qui est toujours au bar et qui fume des cigarettes : il aurait
enlevé la maîtresse pour de l’argent et la garderait, ligotée, dans le
coffre de sa voiture. On entendrait d’ailleurs ses gémissements !

Léa ajoute une autre idée : et si c’était le mari, le coupable ? Il a su
que sa femme avait gagné au loto, était aussitôt partie en vacances et à
son retour, dès laéroport, il lui aurait sauté dessus. Par jalousie.
Allons le questionner de A à Z !

Tom insiste : la maîtresse en fait voulait partir au Cambodge, elle en
avait toujours rêvé, et puis elle en avait assez de son mari et de ses
enfants !

Léa se demande si ce n’est pas Jean Dujardin, un ami riche de la
maîtresse, qui habite 80 avenue Chamberlin, le coupable !

Tom se dit alors que peut-être, la maîtresse n’avait jamais eu de sœur
jumelle, c’était elle qui s’était déguisée pour fuir les voleurs qui en
voulaient à son argent...

Mais la sœur jumelle de la maîtresse reprend alors la parole pour dire :

« C’est rien de tout ça. Le secret de ma sœur, c’est qu’elle a un double
métier. Elle est maîtresse mais elle travaille aussi pour l’armée
française.

Tom et Léa sont choqués mais ils comprennent pourquoi il y avait tant de
fausses pistes !

« Ma sœur fait partie de l’équipe spéciale qui protège la coupe du monde
au Brésil !

Tom et Léa sont encore plus choqués.

Alors ils regardent la télé, TF1 et ils voient la maîtresse à
Rio-de-Janeiro ! Ils savaient que la maîtresse aimait bien le foot ! Ils
apprennent qu’elle surveillait le match France-Honduras que la France a
gagné : 3/0. Puis le match France-Suisse, encore gagné par la France,
5/2 : deux buts de Benzema, deux de Matuoli, 1 de Moussa Sissokho !

On annonce aussi que bientôt les parents de Tom et de Léa vont se
marier ; que la maîtresse va retrouver sa famille. Bref, tout est bien
qui finit bien ; la vie reprend son cours.

FIN



Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire