3 juillet

Odeur

Mardi 29 juin, pendant que tout le monde commentait les résultats du dernier scrutin, Macron, lui, avait des préoccupations autrement sérieuses. Il inaugurait les nouveaux locaux parisiens de la banque américaine Morgan. Véridique. Morgan : sans remonter à l’esclavage ( le nombre d’esclaves servaient alors de garanties pour ses prêts…), le nom de cette banque a plus ou moins été associé à tous les grands scandales financiers de ces dernières années, Lehman Brothers, affaire Madoff, tromperie liée à l’immobilier, plainte d’Allstate ou de l’État du Massachusetts, crise des subprimes, rémunérations délirantes de l’état-major, etc. Or le Président est venu saluer cet établissement : « Merci, dit-il. Vous mettez votre argent ici, c’est la meilleure preuve d’amour ». Comme on dit dans les écoles de commerce, l’argent n’a pas d’odeur.

Gérard Streiff


Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire