La gloire des femmes libres Vingt nouvelles...

La gloire des femmes libres

Vingt nouvelles sur le couple. Il s’agit parfois de couples lumineux mais le plus souvent ce sont des couples en crise, où l’homme a la mauvaise part. Il est râleur, violent, indécis ; la femme patiente puis résiste, réagit et se libère.
Se succèdent au fil des pages un couple en guerre permanente mais qui s’aime malgré tout ; un couple éteint ; un couple équivoque ; un couple fragilisé qui explose...
Ce recueil à la gloire des femmes libres est constitué de textes courts. C’est le propre de la nouvelle qui met en scène un moment clé, inattendu, un moment où tout bascule, où la femme, ici, dit : c’est bon, baste, je ne joue plus, j’arrête, fin de partie ! C’est précis, ça tape juste.
Ex-enseignante, Marie Sizun a longtemps écrit pour son plaisir. A 65 ans, elle s’est lancée « pour de bon » dans l’écriture. Marie Sizun est un pseudo (c’est une amoureuse de la Bretagne…). Son vrai nom est d’origine suédoise et « difficile à prononcer » dit-elle, discrète. « Vous n’avez pas vu Violette ? » est son dixième livre. Trois de ses ouvrages ont été primés.

Marie Sizun
Vous n’avez pas vu Violette ?
Arléa



Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire