18 janvier

L’après manif

Dans la batterie des sondages sur la présidentielle, on retiendra particulièrement l’étude de « L’observatoire social de l’entreprise », réalisée par Ipsos-Cesi-Figaro sur les attentes des salariés (et des patrons). Contrairement au discours ambiant medefo-macrono-CFDT, qui nous vend l’entreprise comme un monde de bisounours, on voit bien dans l’enquête que les intérêts des salariés et des patrons divergent assez systématiquement. Le patron pense fiscalité (à baisser), le salarié parle du salaire (à augmenter).
Autre leçon : les manifestations contre la loi El Khomri ont été utiles et continuent de peser très fort dans l’imaginaire collectif. Pour les salariés, il vaut mieux privilégier des aménagements « afin d’éviter les conflits sociaux ». Et les patrons restent impressionnés : « Les manifestations qui ont accompagné la loi el Khomri ont laissé des traces dans l’esprit des chefs d’entreprise. Ils craignent que des réformes en profondeur déclenchent des blocages ». Avis aux libéraux de tous poils !

G.S.


Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire