11 mai

Allez les vieux, encore un effort...

Après les modèles suédois, allemand, danois…, voilà qu’on nous sort le modèle japonais. En matière d’emploi. La presse spécialisée fait grand cas d’une étude « passionnante » (dixit la rumeur) de l’économiste en chef de BNP Paribas à Tokyo. Le nombre de personnes au travail ne cesserait d’augmenter alors que la population décline. « Une belle réussite » clame l’expert. « Est-ce de la magie ? » s’interroge benoîtement Le Figaro Economie. Que nenni. La recette est simple : « faire rentrer massivement sur le marché de l’emploi les seniors (les plus de 65 ans), catégorie qui s’accommode à merveille de travailler à temps partiel pour des salaires chiches ». Elle est pas belle la vie ? Quatre millions d’individus de la tranche d’âge 65/69 ans sont concernés et la part de cette population qui travaille est aujourd’hui de 44%. On « pioche » à présent (l’expression est du Figaro) dans les tranches d’âges supérieurs à 70 ans (14% de cette catégorie sont déjà au travail). Et ainsi de suite. Demain faudra chercher comment faire travailler les morts, et y aura bien un expert pour trouver la solution. Autour de Macron, ça doit sûrement être un bon sujet d’étude.

Gérard Streiff


Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire