11 juin

On attend

Le CEPII, Centre d’études prospectives et d’informations internationales, sous la signature de l’économiste Vincent Vicard, publie ces jours-ci une étude qui montre que les multinationales « redirigent » 36 milliards d’euros de bénéfices vers des pays à très faible taxation. Ce qui fait perdre au fisc français 14 milliards d’euros, ou 30 % des recettes de l’impôt sur les sociétés. Rappelons que le CEPII dépend de Matignon. On attend avec intérêt les commentaires du premier ministre.
Gérard Streiff


Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire