25 mai

Les écrouelles

Des rédactions papelardes, françaises et européennes, célèbrent sans vergogne le nouveau Président, pourtant élu sans entrain (Monsieur 16%). La palme des « Unes » dévotes, pour l’instant, revient à Die Zeit (Allemagne) qui reproduit sur sa couverture la tête à Macron, angélique, surmontée d’une auréole ! C’est à peine du deuxième degré puisque le dossier est intitulé « Le sauveur ». A quand les médailles pieuses ? Et la béatification ?
Et pourquoi pas demain le retour du roi guérisseur, celui qui sauvait des écrouelles ?

Gérard Streiff


Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire