16 août

25 000

Deux infos, cet été, qui résument un peu où on en est. A la mi-juillet, une étude menée par l’IFOP pour l’Unat (Union nationale des associations de tourisme) et la Fondation Jean Jaurès indique que 65 % des Français avouent avoir renoncé à prendre des vacances pour des raisons financières et 4 sur 10 de manière répétée. Pour 61 % des « gilets jaunes », ce renoncement est même devenu la norme. Le tourisme populaire semble se réduire comme peau de chagrin, adieu les campings pas chers. L’étude s’interroge sur « la fin des vacances pour tous ».
L’autre info, tombée début août, parle de la nouvelle suite, intitulée Belle Etoile, qui vient de s’ouvrir au Meurice, palace parisien de la rue de Rivoli. 620 m², quatre chambres, terrasse avec vue à 360°, salon cinéma et lits king size. Le prix de la nuit ? 25 000 euros. On répète : ni 250, ni 2500 mais 25 000 euros. Remarquez, on peut faire encore mieux : toujours pour une nuit, ce sera 29 000 euros au Plazza Athénée et 32 000 (avec un petit dîner privé, il est vrai) au « Mandarin oriental ».
Deux infos emblématiques de ces temps macroniens.

Gérard Streiff


Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire