16 septembre

Tragédie grecque

Porto Heli, dite la perle de la riviera grecque, un soir d’août dernier. Un hors-bord flambant neuf, équipé de deux moteurs de 350 chevaux, trace sa route à toute berzingue (75 km/heure). Il fracasse une barque de pêcheurs, la coupe en deux. Deux passagers, grecs, 60 et 70 ans, sont tués sur le coup. Le pilote du hors-bord ne se présente à la police que le lendemain matin. Ces homicides sont passibles en Grèce de cinq ans de prison par victime. Or le « chauffard » a pu quitter le pays contre un versement d’une caution de 50 000 euros et l’engagement de pointer une fois par mois à l’ambassade de Grèce. C’est vrai qu’il s’appelle Hugues Mulliez, héritier d’une des plus riches familles françaises (Auchan, Leroy-Merlin, Decathlon…). Mais cela n’a bien sûr rien à voir avec la mansuétude du procureur grec.

Gérard Streiff


Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire