18 août

Un gros chèque

Rien de plus facile, pour un non-européen, d’obtenir la nationalité européenne : suffit de casquer. Huit pays de l’Union européenne, Autriche, Chypre, Grèce, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Portugal, accordent un passeport européen … contre un gros chèque. C’est pas compliqué : un petit clic sur Internet et c’est parti, ça varie entre 800 000 et deux millions d’euros. Ça s’appelle les « golden visas ». La France, comme l’Irlande, les Pays Bas ou le Royaume Uni, pratiquent aussi ce genre de business, version permis de résidence : c’est moins cher et ça marche un peu comme un abonnement. Le seul critère pour accéder aux sacro-saints papiers, c’est donc le fric. Je blanchis mon blé en Europe et, en prime, je deviens européen : fallait y penser. En octobre 2017, La journaliste maltaise Daphné Caruana Galizia enquêtait sur ce scandale. On l’a tuée. Mafieux de tous les pays, préparez vos petites enveloppes, l’Europe vous tend les bras. On comprend mieux pourquoi les passagers des rafiots de fortune qui tournent en rond sur la Méditerranée se font jeter de partout : z’avaient qu’à être riches ou gangsters ( c’est d’ailleurs souvent la même chose) !

Gerard streiff


Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire