16 novembre

Panique

Drahi est une sorte de métaphore du capitalisme. Le mode d’emploi de l’un (Drahi) et de l’autre (le capitalisme) peut se résumer ainsi : tant que ça marche, ça marche. Mais quand ça ne marche plus, ça ne marche plus.
C’est assez simple comme théorème mais c’est très exactement ce qui est en train de se passer avec Patrick Drahi, roi des télécoms longtemps encensé, et patron gourmand qui a accumulé sans vergogne les acquisitions ces derniers temps, Noos, Numericable, SFR, Hot (Israel), Cablevision (USA), etc.
Cette aventure coûtait cher, le groupe supportait une dette de plus de 50 milliards d’euros mais tout le monde fermait les yeux. Tant que ça marchait. Or ça ne marche plus. La cote du groupe dégringole grave. C’est la panique générale à bord. Et les financiers, opportunistes, se barrent.
Une métaphore du capitalisme, on vous dit. Tant que ça marche…

Gerard Streiff


Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire