13 mai

Deux petits anges

Un groupe de manifestants, masqués, portant des tee-shirts frappés d’une tête de mort, balance une pluie de balles…de tennis sur un mur de CRS qui ripostent à coups de fumigènes et de lacrymogènes, tout en frappant leur bouclier de leur bâton. On est à la caserne Lorette de Saint-Malo, une zone de 10 hectares qui abrite un village fantôme de villas en granit. C’est là qu’à longueur d’années les CRS s’entraînent lors de ROC, « recentrage opérationnel de compagnies ». Il paraît que lors de ces batailles pour de faux, « il y a deux petits anges qui nous rappellent sans cesse les règles de nécessité et de proportionnalité de la riposte, de graduation » dit le capitaine Denoual lors d’une présentation récente de ces activités à la presse . On se demande où ils étaient, les deux petits anges, le 1er mai dernier, à Paris, quand les policiers ont chargé le cortège de la CGT…

Gérard Streiff


Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire