27 octobre

Y a trop de jeunes en banlieue

Le "Parisien", toujours à la pointe de l’information (on l’a encore vu avec ses « révélations » sur l’affaire Dupont de Ligonès) présente un sondage Odoxa sur la banlieue avec la volonté manifeste de caricaturer, discréditer, culpabiliser le monde des cités populaires. En résumé, selon ce journal, c’est sale, c’est pauvre et c’est dangereux. En plus y a beaucoup trop de jeunes. Mais on peut aussi retenir de l’enquête que l’immense majorité pense que l’Etat « n’en fait pas assez » pour la banlieue. Et que celle-ci, pour beaucoup, est aussi un lieu de solidarité, de mixité, de tolérance, de créativité et d’énergie.

Gérard Streiff


Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire